Observatoire National des Transports de Frêt

Observatoire National des Transports de Frêt

ANAC – Agence Nationale de l'Aviation Civile

Aujourd’hui, l’industrie de l’aviation offre aux gabonais plusieurs milliers d’emplois directs et indirects.

Active au sein des organisations internationales de l'aviation, l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC) s’est résolument inscrite dans la dynamique de la politique du Chef de l’Etat en matière de transport aérien en veillant au développement harmonieux de ce secteur et à la sauvegarde des intérêts du Gabon.

Ce chantier ambitieux, traduit l’urgence pour l’ANAC, de faire adopter un nouveau Code de l’Aviation Civile ainsi qu’une réglementation aéronautique nationale arrimée aux dernières évolutions des normes et pratiques recommandées de l’OACI. Pour les domaines nouveaux générés par l’évolution technologique de l’aéronautique, l’élaboration des textes réglementaires additionnels s’impose.

En plus de ce chantier, l’ANAC doit pourvoir à la sécurité et à l’efficacité des opérations du transport aérien tout en assurant ses missions régaliennes qui sont :

l’octroi des licences du personnel opérationnel ;

la certification des aéronefs, des opérateurs aériens et des aérodromes ;

le contrôle et la surveillance du personnel autorisé, des produits certifiés et des organisations approuvées ;

la provision de services de la navigation aérienne ;

la participation aux investigations sur les incidents et accidents d’aviation.

 

L’organisation de l’ANAC s’articule autour d’un conseil d’administration, d’une direction générale et d’une agence comptable.

Le Conseil d’Administration est l’organe délibérant de l’ANAC. Il examine, prend des décisions ou émet des avis selon les cas sur toutes les questions relatives aux missions assignées à l’Agence. Outre le président, le conseil d'Administration comprend onze (11) membres.

La Direction Générale, placée sous l’autorité du Directeur Général, assisté de deux Directeurs Généraux adjoints comprend des services rattachés et des services centraux qui assurent les tâches techniques, administratives et financières.

 

Les services rattachés

La Division de la Communication et de la Documentation est chargée de la communication, de la documentation et des relations publiques.

La Cellule Qualité a pour rôle de veiller au système de Management de la Qualité (SMQ) et au programme de sécurité de l’Etat (SSP).

Le Service Informatique est chargé de la gestion du système informatique et d’assurer la maintenance du parc informatique.

Le Bureau du Courrier s’occupe de la réception, de la ventilation et du classement du courrier.

 

Les services centraux

La Direction de l’Exploitation aérienne est chargée de l’exploitation technique des aéronefs, des licences du personnel aéronautique, des services de navigation aérienne, et du transport aérien des marchandises dangereuses.

La Direction de la Navigabilité a pour domaines de compétences le suivi des organismes de maintenance, l’immatriculation et la navigabilité des aéronefs. Elle travaille en étroite collaboration avec les compagnies aériennes.

La Direction de la Sûreté et de la Facilitation de l’Aviation Civile s’occupe à travers des règlements et des procédures de la supervision de la sûreté et de la facilitation afin de protéger le secteur aéronautique contre les actes d’intervention illicite tout en apportant son expertise dans la formation du personnel du secteur.

La Direction des Aérodromes et des Equipements aéronautiques est chargée de l’élaboration des textes réglementaires pour l’exploitation des aéroports et des aérodromes. Elle veille à l’exploitation, à l’aménagement et à l’entretien des aéroports et des aérodromes publics et privés, assure leur homologation et procède à leur certification.

La Direction administrative et financière traite les finances, la comptabilité, les ressources humaines, la logistique et les moyens généraux de l’ANAC.

La Direction de la Réglementation, des Affaires juridiques et de l’Economie du transport aérien a pour missions la production de la réglementation, le traitement des affaires juridiques et les études économiques et statistiques nécessaires à la conception et à la planification des actions de développement du secteur des transports aériens.

La capacité du Gabon à superviser et contrôler efficacement les opérations de transport aérien dans l’intérêt du public est le leitmotiv de l’ANAC qui, au quotidien, veille à ce que soient garanties la sécurité, la sûreté et la facilitation dans ce secteur.

Publié le : 23 - 06 - 2017